La 5ème dite république a installé progressivement une Dictature . De Gaulle personnifiait le "pouvoir Personnel", Pompidou malade le pouvoir bancaire,Giscard d’Estaing le pouvoir des élites étatiques aristocratiques (inspection des finances, etc ...), Mitterrand le pouvoir énarchique avec toute la ribambelle de conseillers issus de cette école administrative , CHirac le pouvoir agricole des grands agrariens et des amitiés patronales comme Pinault qui subventionnait ses campagnes électorales corréziennes, Sarkozy a renforcé toutes ses composantes successives de ses précurseurs et avec lui nous sommes maintenant dans une vraie Dictature des élites patronales mondialisées complètement coupées du peuple .

Ce constat se vérifie tous les jours par l’attitude arrogante du pouvoir qui ne tient aucun compte des contres pouvoirs , des "jérémiades "de toutes sortes du peuple .60% du peuple ne votent plus sans que le pouvoir s’en formalise . La démocratie est bafouée tous les jours , on ne tient plus compte des manifs , des grèves , on réfute le vote NON au référendum, on nomme les coquins aux postes médiatiques, aux entreprises nationales, on place les anciens ministres dans des sinécures bien payés, on ne discute plus avec les citoyens sur les problèmes qui les concernent comme la retraite, la sécu ou le chômage , on les mets devant le fait accompli . On supprime des fonctionnaires par dizaines de milliers dans l’éducation , la santé, la poste, la DDE etc ... sans même daigner en justifier la raison. On endette la France tous les jours pour enrichir les banques et les marchés financiers sans que les citoyens aient leur mot à dire . On envoie des soldats en Afghanistan, en Afrique sans en référer au peuple par voie référendaire , on s’immisce dans les affaires intérieures d’autres pays comme la Côte d’ivoire , la Roumanie et autres pays "France-Afrique" avec un sans gêne de donneur de leçons . Vraiment cette façon de gouverner sans discussion, sans esprit de compromis, c’est comme ça et pas autrement , c’est un camouflet absolument très grave à la valeur démocratique d’un pays comme la France .

Pourquoi cette dictature est possible et tolérée encore par le peuple ? Certains répondront que c’est l’histoire monarchique de la France , que c’est le Bonapartisme , que c’est la complicité des élites de droite et de gauche qui se repaissent sur la bête France en laissant le petit peuple se débrouiller . La grande bourgeoisie très intelligente se maintient ainsi au pouvoir depuis très longtemps en jouant sur toutes les facettes possibles du pouvoir autocratique patronale . Des intellectuels brillants peuvent expliquer dans le détail tous les ressorts efficaces de cette dictature déguisée.

Il faut donc dire ouvertement au peuple qu’il n’est pas en république , il faut l’affranchir de toutes les idées du Père-chef charismatique même élu au suffrage universel pour qu’il se prenne en main et invente sa propre république citoyenne. Détruire la 5ème est une nécessité historique pour retrouver le goût d’être enfin un vrai français maître de ses actes, de son travail , de l’avenir de la jeunesse et respectueux de la vieillesse.

La révolte des jeunes tunisiens nous démontre qu’une Dictature est insoutenable . La crise financière du capitalisme devrait accélérer cette prise de conscience que la dictature des banques et des marchés financiers est à supprimer au plus vite . Sarko et sa bande ne sont pas des démocrates , ils sont imbus d’eux-même, sarcastiques et méprisants, donneurs de leçons et pensée unique, ils haïssent le peuple , ils ont tous les défauts des dictateurs pour asservir une classe au profit des exploiteurs-actionnaires de notre temps de banqueroute financière . La main sur le coeur ils se prétendent "républicains" et au nom de la république ils appauvrissent le peuple, le mettent au chômage , lui font les poches au nom de la réduction du déficit dont les taux d’intérêts enrichissent leurs copains banquiers et spéculateurs. Ces dictateurs ,élus paraît-il par 20% du corps électoral inscrit sur les listes de mairies, ne devraient plus exister à notre époque ...Et pourtant ils occupent les lucarnes médiatiques répandant leurs phrases pédantes toutes faites, répétées dans les cabinets ministériels .

Cette dictature "élitaire" nous a amené au déclin industriel , à la pauvreté endémique , à la délinquance d’une partie de la jeunesse , aux SDF , aux restos du coeur , au mépris patronal , à la faillite ou à la délocalisation de nos entreprises , à la suppression des services publics utiles aux citoyens.

Dictature et Déclin sont liés . Il faut donc nous réveiller pour supprimer la Dictature pour en finir avec le Déclin de la France et de ses habitants .

Bernard SARTON ,section d’Aubagne